La fièvre du Lézard

Auteur : Laurent Carstens

Editeur : Cent doutes possibles

Pages : 440

Résumé :

Quels liens étranges pourraient exister entre des gamins braqueurs de banques dans le Buenos Aires des années 60 et un immense crâne de dinosaure fraîchement découvert en Patagonie ?

Ludovic Daussoy, paléontologue au Muséum d’histoire naturelle de Paris, est invité à identifier le spécimen. Lorsqu’il s’envole pour l’Argentine, il pense faire un petit voyage professionnel, rien de plus.

Cependant, rien ne va se passer comme prévu.

De mystérieux secrets se cachent derrière ce crâne de dinosaure…

Extrait :

Le directeur s’avança avec prudence, retenant inconsciemment son souffle. Cruz le suivait deux pas en arrière. Un seul coup d’œil suffit au directeur pour comprendre. Cruz n’avait pas rêvé. Bien qu’encore presque entièrement enfoui dans le sol, le morceau de pierre plate qui affleurait tenait de l’exceptionnel. Ils avaient mis la main sur une pièce grandiose, certainement l’un des plus jamais mis à jour. Sans doute l’un des plus intacts également. Car Del Castillo ne l’ignorait pas, lui qui possédait une connaissance quasi encyclopédique des sédiments de la région de Villa El Chocón : jusqu’à ce jour, chaque fossile de taille respectable s’était immanquablement révélé entier et, souvent, en parfait état de conservation. Celui-là ne pouvait déroger à la règle.

Le directeur était tout sauf un homme qui livrait ses émotions. Mais, cette fois, il fit une exception. Il se retourna vers son adjoint, un large, mais bref sourire plaqué sur ses lèvres.

— C’est… c’est magnifique, Alvaro, finit-il par articuler, la voix très légèrement chevrotante. Je… ne sais pas quoi dire d’autre.

Commentaire :

Cette chronique est écrite en collaboration avec la lectrice compulsive (https://lalectricecompulsive.home.blog/).

En lisant les premières lignes de ce roman, nous sommes complètement dépayser. L’auteur nous fait découvrir  l’argentine et nous emmène dans l’univers de la paléontologie ainsi que de la biologie. Les intrigues sont très bien rythmées et très fluides.

Tout le long du roman, l’auteur m’a tenue en à l’aine jusqu’au dénouement de l’histoire.

Nous découvrons Ludovic Daussoy, paléontologue. Il va venir identifier, avec Marc son étudiant le gigantesque crâne découvert via l’équipe de spécialistes et d’étudiants du musée diriger par Alvaro Del Castillo. Et rien ne va se dérouler comme prévue, nous allons de rebondissement en rebondissement jusqu’à la fin du livre. Un thriller remplit de suspense.

Vous souhaitez voyager et découvrir un nouvel univers, ce livre est fait pour vous…

Auteur :

Laurent Carstens est scientifique de formation. Il a étudié le mécanisme du cerveau et ses pathologies pendant de nombreuses années.

La fièvre du Lézard est son premier roman, il combine remarquablement sa passion des fossiles et ses connaissances scientifiques de biologiste pour dévoiler une aventure pleine de rebondissement.

Twitter : https://twitter.com/carstenslaurent


page Facebook : https://www.facebook.com/LaurentCarstens


son site : http://www.lafievredulezard.com/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s